Vous attendez un bébé ? Tout ce que vous devez savoir au niveau des assurances

shoes-505471_1280

L’attente d’un bébé est un événement excitant qui entraîne énormément d’enthousiasme, de l’achat d’un berceau à la préparation des cartes de naissance. Aussi plaisant ce que ce soit, la grossesse entraîne aussi du travail administratif. Vous serez responsable de votre enfant, c’est pourquoi il faut que vous fassiez savoir à votre assureur que votre famille va bientôt s’agrandir.
Les assurances doivent être contactées avant l’arrivée du nouveau-né. Il va de soi que ceux qui attendent leur premier enfant ont des questions, mais même si ce n’est pas votre première grossesse, vous trouverez sans doute ici des nouveautés. Nous allons présenter quelques assurances incontournables pour des foyers ayant des enfants en bas âge. Nous commençons par deux assurances obligatoires, ensuite nous mettrons en avant quelques assurances, optionnels selon la loi, mais qui pourraient bien s’avérer utiles ou même nécessaires. Il y a également des sites qui vous permettent de consulter les avis des personnes dans la même situation.

L’Assurance Maladie

Commençons par l’essentiel : L’Assurance Maladie, la première assurance obligatoire en France. Après avoir déclaré le nouveau-né à la Sécurité sociale, et après l’avoir rattaché à votre Sécurité sociale, il faut déclarer la naissance de votre bébé à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), afin de le rattacher à votre foyer. Pour cela, il faut fournir un extrait de l’acte de naissance ou une photocopie de votre livret de famille ainsi que le formulaire de rattachement n°S3705 complété. Cette déclaration peut être faite directement sur le site Améli via votre compte.

La CAF

À la naissance de votre enfant, vous avez droit à des aides. En fonction de votre situation et de vos revenus, la CAF (Caisse d’allocations familiales) vous permet de bénéficier de la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) qui permet de vous aider à couvrir les dépenses liées à l’achat de matériel, à l’éducation à venir du nouveau-né et de vous aider financièrement si un des parents s’arrête de travailler. N’hésitez pas à consulter ces informations sur le site de la Caf, vous saurez si vous avez le droit à la prime à la naissance ou à l’adoption, à l’allocation de base, à la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PrePareE) si vous réduisez votre travail ou cessez de travailler ainsi qu’à un complément pour financer sa garde (si vous pensez faire appel à une assistante maternelle ou à une garde à domicile). De même L’ASF (allocation de soutien familial) peut vous êtes attribuée si vous élevez seul l’enfant ou si la pension alimentaire qui vous est due ne peut être versée. Il se peut malheureusement que votre enfant soit handicapé, et dans ce cas, la Caf vous aide avec un allocation spécifique (l’Aeeh) selon les critères mentionnés sur le site.

L’assurance multirisque habitation

L’assurance multirisque habitation fait également partie des assurances obligatoires. Elle prend en charge les dégâts causés à une tierce personne lors d’un accident provoqué par votre enfant, ou par les autres personnes qui vivent dans votre foyer. Tout comme l’assurance maladie, vous ne devez pas souscrire une nouvelle assurance. Il suffit de déclarer le nouveau-né à votre assureur. De plus, l’assurance habitation comprend souvent l’assurance de la responsabilité civile qu’il suffit de demander.
Lorsque vous confiez votre enfant à autrui, il doit être protégé par une assurance et, dans la plupart des cas, vous devez présenter cette assurance pour avoir droit à des services (garde, crèche, école etc.). Il suffit d’avoir une assurance habitation afin d’en profiter.
En voici quelques exemples : si votre enfant est confié à vos amis ou des autres membres de la famille, c’est la responsabilité civile qui le protège. À la crèche, c’est l’assurance de crèche qui protège votre enfant, et sous les soins d’une assistante maternelle, c’est le contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle qui incarne le rôle de protecteur. La bonne nouvelle est donc que tout cela sera couvert par l’assurance habitation. Il convient de noter qu’il faut également que votre assureur soit informé de toute modification de votre maison, par exemple si vous l’agrandissez afin de couvrir votre enfant.

L’Assurance hospitalisation

L’assurance hospitalisation est une assurance complémentaire, elle n’est donc pas une assurance obligatoire. Elle est pourtant conseillée, car les frais d’hospitalisation peuvent vite monter. Comme avec l’assurance maladie, le nouveau-né n’a pas besoin d’une propre assurance. Il suffit de déclarer la naissance de votre bébé à votre assureur, pour que ce dernier actualise vos contrats. L’assurance hospitalisation considère les membres de la famille d’un assuré comme des « assurés complémentaires ». Il n’y a pas d’âge limite. Vos enfants sont couverts tant qu’ils sont à votre charge au niveau fiscal.

L’assurance garantie des accidents de la vie (GAV)

Contrairement à l’assurance habitation qui protège autrui contre les dégâts causés par vos enfants, l’assurance « garantie des accidents de la vie » (GAV) protège vos enfants contre des accidents fréquents. La garantie (une indemnité) peut s’adresser à l’assuré uniquement, mais elle peut également inclure ses enfants ou son compagnon. L’assurance (GAV) s’emploie en général en cas de lésion à la suite d’un accident domestique qui n’a pas été causé par un tiers. Plus spécifiquement, elle couvre les lésions corporelles liées aux accidents suivants :

-Les accidents domestiques (chute, brûlure, plaie/coupure etc.)
-Les accidents ayant eu lieu pendant les activités sportives
-Les catastrophes naturelles (orage, avalanche) ou technologiques
-Les accidents médicaux
-Les attentats/attaques ou agressions
L’assuré reçoit une rémunération dans les cas mentionnés ci-dessus. Voici quelques services et aides financières que vous offre l’assurance Garantie des Accidents de la Vie s’il arrive un accident causant des incapacités corporelles :

-Un soutien scolaire pour des enfants ayant moins de 16 ans
-Les frais médicaux ne seront plus à votre charge et ils vous seront donc remboursés.
-Une indemnité vous sera versée en cas de décès, d’atteinte à l’intégrité physique et/ou psychique due à un accident garanti
-Une aide-ménagère à domicile et une assistance médicale au quotidien

L’assurance-vie : faites-des économies !

Il est important de penser à l’avenir de votre enfant dès sa naissance. C’est pourquoi les assurances peuvent vous proposer une assurance-vie. Dès ses premiers instants, votre bébé devient un membre à part entière de votre famille, il est donc utile de commencer à préparer son avenir. Plus vous commencez tôt, meilleur sera le résultat. En faisant des versements habituels par le biais d’une assurance vie, votre enfant aura un jour suffisamment d’argent afin de financier sa chambre d’étudiant, ses études supérieures, ou peut être afin de rembourser une dette. Certaines assurances vont vous proposer une offre épargne naissance et vous offrir une petite somme d’argent à l’ouverture d’un contrat assurance-vie. Des prélèvements mensuels peuvent être directement versés sur ce compte selon votre revenu, vos dépenses habituels, votre hypothèque ou les moments importants dans votre vie. N’hésitez pas à consulter différentes assurances et de demander une simulation pour savoir quelle offre vous convient le mieux.

L’assurance décès : soyez prévoyant !

C’est une offre moins réjouissante, mais tout aussi importante. En cas de coup dur dans la vie, ou de perte d’un membre de la famille, l’assurance décès permet de couvrir les besoins financiers qui résultent du décès et apporte un capital financier non négligeable. Cette offre est valable en cas de décès du souscripteur qui a signé le contrat d’assurance et permet de palier la perte de revenu. Ce contrat est flexible, car vous pouvez changer la somme mensuelle versée et vous choisissez le montant des garanties à souscrire. Malheureusement, il peut vous arriver un accident très grave, ou votre conjoint peut en être victime, et si vous pensez à l’avenir de votre enfant, cette assurance peut vous être très utile. Différentes formules existent et vous pouvez vous renseigner auprès de votre assureur.