Les hémorroïdes ? J’en peux plus !

 

j'en peux plus des hémorroïdes

 

Ahah ça y est les amis, sur votre demande, je me suis enfin décidé à créer la page que vous m’avez tous demandé !!

Et oui, j’ai enfin décidé de compiler toutes les meilleures vannes que j’ai accumulé au fil des années sur nos amis les hémorroïdes ! Des hémorroïdes qui saignent sur le pubis (bien entendu :), des homo droïds, nouvelle espèce non encore répertoriée, ou encore le fameux hemoroide, certainement l’une fautes d’orthographe les plus répandues dans le monde médical !

Bref, je me lance dans cette petite compilation à laquelle nous pensons depuis bien longtemps (n’est ce pas Titi ???). J’ai trouvé un nom de domaine parfait pour notre délire :)

Je vous mets les premières vannes, n’hésitez pas à m’envoyer les vôtres, je mettrai régulièrement ce site à jour.

Les hemoroides et autres homo droïdes : vive la langue française !

Dans la catégorie principale, je placerai évidemment les fautes de français et autres méconnaissances lexicales concernant nos amis les hémorroïdes.

Évidemment, le cas le plus incroyable reste ce fameux site du non moins fameux Christian Garconnet, dans lequel une énorme faute d’orthographe a été placée dans le titre. Dans le nom de domaine même !!

Pourtant, l’erreur n’est pas commise sur toutes les pages : par exemple, cette page sur les hémorroïdes externes est très bien écrite… Bizarre !

Souvenez-vous également de mon patient qui m’avait demandé ce qu’étaient exactement des « homo droïdes » :) Je lui avais fait répéter et il m’a été évidemment très difficile de me retenir d’exploser de rire, mais je me suis contenu…

La méconnaissance, une autre sources de pépites quand on parle d’hémorroïdes

Évidemment, l’autre grande catégorie quand on veut rigoler sur les hémorroïdes, c’est de voir à quel point les gens sont ignorants sur le sujet.

Il y a d’abord ceux pour qui les crise hémorroïdaires sont une maladie, quelque chose entre une hépatite et Ebola, si vous voyez ce que je veux dire. En bref, un sale truc dont on sort rarement indemne… Bon, ceux là partent de très loin, la première chose consiste en général à dédramatiser.

Ensuite, il y a ceux qui sont à côté de la plaque.

Le meilleur exemple, c’était ce jeune homme qui se plaignait d’hémorroïdes, je cite, « qui saignent au niveau du pubis ». Comment te dire, ça n’est pas exactement cela…

Dernier exemple, et ensuite je vous laisse passerai le relais, les amalgames sur les hémorroïdes et les relations sexuelles. L’autre jour, un collègue m’a forwardé cette discussion Twitter, et cela se passe de commentaires !

D’ailleurs, c’est encore notre ami Christian !! Bon cette fois, il vient en aide à de petits jeunes visiblement très ignorants :))

À vous maintenant…

Allez les amis, à vous de m’envoyer vos meilleures vannes. Je les compilerai et je mettrai à jour ce site de temps en temps.

À bientôt

Jeff